Banner Image
Home » Articles » Ostéopathie et nourrissons

Ostéopathie et nourrissons

La vie intra-utérine et l’accouchement peuvent être à l’origine de contraintes considérées comme les premiers traumatismes de la vie. Responsables parfois de déformations visibles (comme une plagiocéphalie), elles entrainent l’apparition de troubles fonctionnels qui, s’ils ne se corrigent pas naturellement, peuvent perturber l’état de santé du nourrisson et son développement. Si la grossesse et l’accouchement ne constituent pas des motifs de consultation, il est néanmoins conseillé de consulter lorsque leurs déroulements sont éprouvants pour la maman et potentiellement pour le nourrisson. Une péridurale, une césarienne, un travail trop long ou trop court, une grossesse gémellaire, une présentation par le siège, l’utilisation de forceps ou ventouse sont autant de facteurs pouvant perturber les premières année de vie.
Aussi au cours de la croissance, il est recommandé de demander un avis devant des signes susceptibles de retenir votre attention : irritabilité, crispation, tétée difficile, conjonctivites / otites à répétition, reflux gastro-oesophagien, vomissements, troubles de la digestion, troubles du sommeil, hyper ou hypo-activité, torticolis, mauvaise posture…

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *